samedi 9 février 2013

Arguments-2-L'homme-2-Rencontre (6/6)


S'il n'est pas la mesure du monde, ce corps que nous sommes est la mesure de ce que le monde est admis à exprimer de lui-même. Nous sommes pour le monde un dispositif de traduction dépourvu de destinataire. Valable, unique et irrévocable.
affairé sur le sol mètre par mètre. parodie du décompte. simulacre d'arpentage. trouver un nom et un nombre pour chaque titubation. compter toujours. travestir la traversée.
Jamais plus d'un parcours. Nous songeons cependant à une multitude de chemins franchis. Linéarité interdite, même sous forme de récit. Malgré la certitude que depuis le début un unique chemin a supporté nos pas, différent de chacun de nos trajets accidentels, et que nous ne pouvons plus le remémorer.
enceinte écroulée autour des stèles de pierre. sauvegarde vacillante. l'hypothèse du départ se multiplie. vermine de roche et de lichens dispersés.
Toujours présents là même où nous mourrons, c'est nous qui nous donnons le baiser de la mort. Notre amour de nous est mortuaire. Notre présence au plus près de nous-mêmes est l'accomplissement préalable du deuil dont nous serons privés.
bornage de circonstance. calligraphie cadastrale du monde. départ par départ sacrifice monotone de chiots noyés. holocauste discret pour accabler un dieu fainéant fin et blasé.
Les voies du savoir sont étroites. Voir le monde avec le monde. Voir les choses avec l'identité des choses. À trop écarquiller les yeux ont s'expulse du visible, car le visible est un fait de frontière, et la réalité est orbiculaire. Sa borne est de chair et de parole.
taie blanche durcie au bord du regard. place de parade aveugle. un cillement qui organise l'appel réitéré du même nom. l'ombre du barbelé qui s'ajuste à la scène. mouche obscure. émission nocturne intermittente.
L'origine elle-même doit naître. Nous sommes à chaque instant l'origine de l'origine. Nous consistons en l'acte de nous restituer. C'est en ce sens uniquement que nous sommes au-delà.
barbelé noir. la nuit s'ancre aux pointes de fer. arrêter tout et savoir.