jeudi 14 mars 2013

Arguments - 2 - L'homme - 5 - La Passion (2)


Ne soustrais pas ta souffrance au Sens. Tu es passible, mais pas inintelligible. Même si ton entendement s'y perd. Tu n'es pas juge de la totalité créée, que ta pensée ampute, et c'est là et là seulement que le sens commence et que le sens s'achève.
avant d'y être survivre. entrer d'un seul pas dans la passe morte. produire le présent aussitôt aboli. au-delà chair entêtée plus forte que la vie.
Le monde que tu habites est la totalité de ta peau, que tu ne dépasseras pas, que tu ne cesseras jamais d'habiter. Malgré les artifices, les parures, les atteintes. Cosmétique ou flagellation, tourment ou jouissance, éveil ou endormissement. De ce fait tu es ta propre prison, mais tu es aussi ta propre terre et la semence que la providence y répand. Soigne en toi la grande germination du sens. Dieu te contraint à toi.
il aurait dû se gratter le corps sur les tessons du sol. dénuder chacune de ses plaies géographiques. semailles d'éclats. verre et métal. griffure de barbelés. tranchants décomposées en rouille. inscription étendue. sol trop vaste pour ce qu'il signifie.
Tu portes en toi une graine noire. Tu portes en toi la fin des Temps. Tu recèles l'aboutissement de la création. En attendant tu es la preuve que le monde est créé. Tu es une marque ajouté au tout, une marque en plus que Dieu te concède d'être. Car il faut une différence entre être et être créé, même pour l'univers tout entier. Comme si tu tenais dans ta main la main docile de Dieu, et l'aidais à signer son œuvre. Tu es l'humilité de Dieu.
être ici. violer la croûte de cendre. outrager le présentiniquité passagère. trace quelconque. rédemption de la pureté posthume du monde.
Tu vois la beauté du monde, tu vois la hideur du monde, et dans un cas comme dans l'autre tu apparais étranger et d'ailleurs. Dans sa miséricorde le monde ne t'inclut pas, il t'expulse et il te guide. Le fini est une injonction d'éternité.
fracture du lieu. pas franchi en même temps rupture des os et des jonctions cartographiques du sol. sous la neutralité dure de la cendre savoir millimétrique bien soudé.
Dieu acquiesce à tout ce qui a lieu car tout est sa création dont il ne retranchera rien. Même la plus stupide des entreprises humaines recueillera son aval, et il apposera sa signature même sur le plus insensés de nos propos. Par ce moyen le sens lui appartient tout entier.
brûlure et putréfaction sur toute l'étendue du terrain vague. saccage continu. nous avons fait ça. nous créons la terre.