jeudi 5 septembre 2013

Arguments - 2 - L'homme - 14 - Le même (5)

Vers terricoles affamés de sens, nous nous alimentons de nos propres vestiges. Nous dévorons la lettre que notre retrait écrit. La phrase finira sans nous.


corps épris de l'emplacement que son propre pas déserte. l'assaillir du dehors. passer et repasser dans le désert limitrophe. laisser une empreinte morte. stérilité de vieux cloaque. une seule boue une seule matière. brique simple expulsion localisée. quelques animaux rampent ici dans leur propre vase matricielle. dévoration progressive des pistes.


Le monde nous utilise pour se dire, et il n'a même pas besoin que nous le sachions. Dire: une fleur, par exemple, pour se faire illusion.


on ferme le monde avec chaque mot qui le désigne. chaque chose est pour elle-même une désignation adéquate. opercule ostensible. nous sommes la face externe des mots.


Bienveillance implacable des jours qui s'annulent pour araser leurs propres traces. Le grand refus de thésauriser produit un temps toujours le même et toujours intact. Comme un vieil animal, femelle solitaire, qui feint monotonement de mettre bas et d'accoucher de nous.


au ciel d'astres absents tous les parcours s'oublient. devant le carreau vide consentement des champs et des chantiers. cité visible. temps exténué cependant toutes les choses s'y cramponnent. la durée de tout se déroule fixe et achevée sans trace d'itinéraire à travers jours et saisons.


Malaise dans la finitude. Pour dissimuler notre mortalité nous vouons  notre double  à la mort. Mais nous nous faisons passer pour lui afin de susciter la pitié. Nous sommes cependant fatigués de feindre. On verra bientôt qui nous sommes. Le mort et le vivant.


présent totalement empli de ronces et de jour. désastre géographique. destruction toponymique. la dernière occurrence est cannibale. le temps du monde se consomme sans restes. ouvrir les yeux est une manducation rituelle.


Nous ne provenons pas d'une origine, extérieure ou passée. Ce qui nous origine se passe dans nos vies. La vie nous barre la route et nous empêche de passer outre. De dépasser, à égalité, la vérité et le mal.


regain d'ombre. abandon des distinctions. nombre araignée de fosse astre grandissant convenant à toute chose. distinction des termes. tranchées toponymiques. nuit de cicatrices cadastrales.