mardi 29 octobre 2013

Arguments - 3 - L'être - 2 - Généalogie (1)

Le même engendre le même par le biais d'une disparition. C'est la fertilité ontologique de ce qui est, déjà là, fécondé d'un néant local, multiple et foisonnant. Ce sont toutes les déperditions de présence, disparitions, oublis, départs. C'est un néant épars et spermatique. L'être ne cesse pas d'éclore, et de solliciter l'annulation.
des baves animales entament le mur blanc et sont aussitôt décryptées. langue de feu haleine d'homme comme une aiguille solaire. l'heure de la souillure resurgit. l'intervalle vide entre la face et le mur se colle au mur pour mourir.
Comme si l'être nous tournait en dérision, voir et penser subissent une même fatalité réductrice. Nous délimitons pour discerner, et les choses apparentes s'abaissent sous nos yeux au niveau du concept. Nous partons d'une présence absolue pour voir se déployer la foison infinie des choses contingentes. Comme Zeus, l'être sait engendrer par la plaie.
dissociation lente face et muraille. retrait circonscrit production de monde. le recul prolifère.
Les signes d'usure actuellement lisibles sont les traces d'un dégât à venir, définitif. Discrètes déchéances matérielles qui blessent la permanence pour exposer l'éternité en gestation.
ainsi le soulèvement dorsal du sol chose de fer articulé. ossements noués d'argile et de bourres. cratère d'ombre végétations et choses d'ombre. grande scorie noire démenti monumental de l'incendie. sauf asphyxie un temps pour renouer le pas du départ avec la consécution des choses.
Dire mal. Caractériser le sujet sans autre caractéristique que le fait d'être, aussi précisément que si on ne l'avait pas dit. Dire par ce moyen ce qui se dit et dire en même temps la limite du dire possible. Façonner des tronçons de pensée, agiter des moignons noétiques. Cette aphasie incomplète, ce grand bégaiement recèle l'embryon bien formé du nom terminal de l'être, que nous ne savons pas prononcer.
terre défaillante. épandage de scories. grouillement de cassures. dissociation du terme. travaux de séparation. le désert migre vers sa perte.
Voir les choses du jour reposer dans une résignation joyeuse à l'unité fondamentale, muette et dissimulée. Comme une transe fière, comme un trépassement. Le présent provient de cette fièvre souveraine.

chronologies du désert. pause dans l'après-midi. tesson de ver lumineux front incisé par hypothèse douleur. biais de sang le jour se contraint à renouer le cycle des migrations vers le jour et vers le centre du jour. trace ouverte une pierre incisée suffit.