dimanche 24 novembre 2013

Arguments - 3 - L'être - 3 - Trace (6)

Penser qu'il y a quelque chose, et non pas rien nous procure ce terme impossible, rien, petit néant grammatical et équivalent de mort que nous utiliserons légitimement pour reproduire à tout instant la surrection de l'être. Mais l'autre mort, celle qui produit la mort est une faute de syntaxe.
cécité d'homme comme le jour et la nuit. lucidité comme la fin du temps. ne plus ciller.
Ce que nous faisons apparaître dans le monde ce ne sont pas des fragments de l'être, mais les signes matériels de sa douleur d'avoir subi l'anéantissement. Nous ne créons pas. Du fond d'un désastre, nous rapatrions.
recroquevillement dans la niche de ronces. feuillage sec trame de branches cassantes. ressac végétal figé et franchi. scénographie fruste du désastre. crissement des brindilles piétinées. écheveau topographique qui se démêle. pas de l'homme traduit en poussière sonore. au pied de la dernière muraille du camp fosse nettoyée au feu. le lieu termine.
Ne pas confondre l'être et l'univocité terminale de la mort de tout. Cela sera encore l'être, lequel siège au cœur de la confusion. Et qui, même pur concept, ne se dépossède pas de la simplicité.
le parcours change. animal mort momie crispée crissement confus sous le pas. pour passer outre s'égarer dans l'écheveau du corps. se perdre dans le lacis de ses propres membres. accroître la terre.
Dans l'Intact nous n'avons semé que de la destruction, nous n'y avons inscrit que du dégât. Mais l'être n'existe qu'à travers les épisodes de cette Passion mécanique.
dispersion du déchet fondation du pays. pisé du monde. plaine de restes concassés. vers le bord des choses ébréchées de nombreux signes fragmentaires achèvent cependant l'opération de nommer. figures de faïence et décors de carrelage. étiquettes ornées sur les boites de fer blanc. avant de détourner le regard apprendre que tout se tient et dure dans sa propre disparition.
Le néant pâtit de l'absence d'un bord qui, à exister, l'eût démenti. Ce qui est apparaît après coup comme ce bord contradictoire. Il faut que quelque chose soit.

le bon pas est celui qui anéantit tous les pas. son excellence est de manquer.