vendredi 20 mai 2016

L'impasse 4

Agir, peu importe, pour s'empêcher de trop se produire soi même. Autrement, on risquerait de se retrouver avec un gros dieu dodu et flasque sur les bras, bien difficile à tuer.

ne rien faire. le temps mange le temps. accroupi au dessus d'un feu de brindilles laisser faire la durée. dans la fumée caustique célébrer l'éternel nourrissons cannibale. dieu est facile.



Nous sommes la police de notre propre illusion, quelquefois corrompus, quelquefois complices, probes à l'occasion. La mémoire est un sauf-conduit falsifié dont nous sommes nous-mêmes les stricts contrôleurs.

mur fertile. figures de l'oubli. infinité de traces dans le désordre de la surface de chaux. la suite des séquences s'y affole sans rien signifier.



Même murés dans la vieillesse nous apprenons à parler. La face collée à la mort, nous ne savons pas encore quelle est notre véritable langue. Notre maître est le charabia de l'espéré, l'amphigouri de l'obtenu, l'opacité du fait.

au centre du terrain vague crier des sons disparates. créer du sens en même temps que des mots factices. être au delà de l'origine.